Sabbat

Marteaux sculptés, 2017

Le marteau accompagne l’ouvrage, qu’il soit expert ou bricolé. Sa masse peut aussi bien construire que détruire. Pour Sabbat, les marteaux se tiennent sur la tête, donnent une image du repos, de la trêve – moment propice à la réunion des forces, aux échanges nocturnes.
Leurs silhouettes agitées de courbes tentent de brouiller notre regard. De cette ronde semble s’échapper les rumeurs d’une danse ou d’un soulèvement.

 

Vues de l’exposition collective Sols, murs, fêlures. Regionale 18, La Kunsthalle, Mulhouse, 2017-18
commissaire: Isabelle Henrion
Photographies ©Sébastien Bozon, ©Isabelle Henrion