Dans la suite de mes recherches autour des pratiques de veillées et de l’émergence de la parole dans les pratiques du faire à plusieurs, j’ai la joie d’être accueillie pour une première session de résidence à la Maison du patrimoine Oral de Bourgogne à Anost.

> décembre 2021

Créée en 2008, la maison du Patrimoine Oral de Bourgogne, est un centre régional de ressources pour les cultures immatérielles de Bourgogne.

La MPOB a été pensée comme un espace de ressources multiforme au croisement de différentes pratiques culturelles : celles du corps, de la voix, de la musique issue de l’oralité, de la poétique des langues, de l’engagement des récits, en rapport avec les traditions orales. La MPOB accompagne, révèle et créer des formes culturelles et des dispositifs de transmissions à partir de ces pratiques.

En 2019, la MPOB a reçu le label Ethnopôle décerné par le ministère de la Culture et de la Communication, qui valorise une recherche de haut niveau en ethnologie et en sciences sociales hors des universités et des académies, mais en lien avec elles et les populations des territoires concernés. 

La Fabrique Sociale Orale, champ d’action et de réflexion spécifique à la MPOB désigne la démarche de médiation éthnologique et artistique, qui consiste notamment à recourir aux arts de la parole et à la transmission orale comme support de médiation et comme soutien à l’estime de soi, et à l’appropriation-création d’une expression singulière inscrite dans un collectif. 

+ infos